La Voie du Verbe

LA VOIE DU VERBE

La voie du Verbe est une voie d’initiation qui vise à la connaissance de soi-même vers l’ouverture du cœur profond.
Elle se décline à travers l’Atelier d’écriture, le travail en cabinet et la Retraite d’écriture.

La majorité des dogmes issus des traditions religieuses authentiques quelles qu’elles soient ont échoué – et même empêché – la transformation alchimique de l’ombre présente en chacun en tant que condition sine qua non à l’évolution de l’âme.
La psychanalyse, de son côté, a trop souvent oublié la dimension spirituelle indispensable à l’Homme pour être reconnu comme tel.
La Voie du verbe porte cette double puissance : celle d’appeler le Divin sur la terre tout en osant aller se confronter à l’Ombre.
Par essence le Verbe est alchimique car il a pouvoir de transformation.

« – C’est ton travail. C’est exactement ton destin. Tu ne cesseras jamais de chercher un accord entre ton sentiment intérieur et ton geste extérieur. Tu es née frontière blessée. Tu es la femme du verbe juste, obligée de manifester dans l’entrelacs des lettres les abysses et le ciel. C’est le fondement de l’humain. Tu sais qu’il n’y a pas de lumière sans ombre. Tu le sais mieux que personne, tu as traversé l’obscurité d’acier. »
Extrait de Vivant jardin, Le Cerf, 2018.

La poésie, le psychisme, la beauté, la pleine santé, la spiritualité, la science ne sont pas des univers séparés. Bien au contraire, ils sont intrinsèquement liés. Chaque être humain est une coordonnée mathématique de l’Univers, un point de rencontre unique situé sur le plan biologique, à qui il revient d’accomplir l’or qui lui est transmis avec le plomb de son corps à sa naissance. Tout y est contenu. C’est le travail alchimique de chacun.

 

 

 

 

L’abscisse contient notre dimension psychique. C’est la ligne des générations.
L’ordonnée notre dimension verticale. C’est la ligne de l’âme.
Le plan constitue le biologique.
En identifiant les nœuds qui entravent le rayonnement du vivant, les liens se tissent entre l’abscisse de la lignée biographique et l’ordonnée de l’âme, permettant ainsi que l’alchimie ait lieu.

C’est une aventure sacrée car c’est celle de la liberté. C’est donc d’expérience qu’il s’agit. Celle que nous faisons à chaque fois que nous osons vivre la vie vivante. C’est un risque. Toujours. Il y faut du courage. Toujours. Mais il y a de la joie à être courageux.